Numéros à l'unité

16,00 €

Béton[s] le Magazine n° 77

Sommaire

ESPRIT BETON : Eric André : Cartes et Diem…
EN COUVERTURE : Les aménagements d’espaces publics et urbains.
TECHNIQUES & ARCHITECTURE : Alger. La 3e plus grande mosquée du monde.
BETON PRATIQUE : Comment bien traiter une fissure ?
ZOOM SUR : Les malaxeurs pour centrales à béton : Le cœur mixant des centrales.
PASSE SIMPLE : Marcel Breuer. Du Bauhaus au Brutalisme.

Béton[s] le Magazine n° 77

Edito

Princes des villes


Rodeo Drive. Nichée au cœur de Beverly Hills, à Los Angeles, la mythique artère californienne concentre tout ce que le monde du luxe compte comme marques. Mais le plus étonnant est à découvrir au sol. Contrairement aux Champs-Elysées parisiens, dont les trottoirs sont habillés de granite, ceux de Rodeo Drive sont en béton. Un béton simple, gris, coulé en place, dont les joints dessinent des dalles de 50 cm ou 1 m de côté environ. C’est propre, net et bien réalisé.
Sans espérer voir fleurir, un jour, du béton rue Saint-Honoré ou sur le pourtour de la place Vendôme, à Paris, le matériau n’en est pas moins de plus en plus présent sur les sols urbains en France. Et le panel des finitions esthétiques offertes ne cesse de s’étoffer. Il suffit de poser son regard au sol, à l’occasion d’une pérégrination citadine, pour s’en convaincre ou, plus simplement, de feuilleter les pages [p. 25 et suivantes] du dossier consacré aux aménagements d’espaces publics et urbains. Là, le béton prend un aspect “terre stabilisée”. A côté, on découvre les solutions proposées par les industriels du béton, qui souvent parlent de “pierre reconstituée”. Puis, viennent les bétons matricés, imprimés, balayés, teintés, minéralisés, désactivés. De quoi leur permettre de devenir des princes des villes.

Frédéric Gluzicki
Directeur de la publication