Numéros à l'unité

16,00 €

Bâti & Isolation 9

Sommaire

Le Dossier : L’acoutisque des salles de spectacles
Références : Versailles, Parement minéral sur structure végétale
La Saga des isolants : Le polyuréthanne, le plus performant des isolants
Focus Matériaux : Les écrans de sous-toiture
Focus Matériels : Les pistolets cloueurs
Mot de la fin : La valeur Sd

Bâti & Isolation 9

Edito

Entendre une mouche voler

Quelle différence y a-t-il entre un bruit et un son ? Une première définition considère que le bruit est un son jugé indésirable. Mais par qui ?

Pour certains musiciens, un bruit est un son qui n'est pas une note de musique, et dont l'usage, dans la musique, est différent de celle-ci. Pourtant, toute sonorité correspond à une note comprise entre “do” et “si”, d’une intensité plus ou moins importante. Surtout, le mot “bruit” vient du verbe bruire qui signifie “faire entendre un son, un murmure confus”. Comme quoi, bruit et son restent difficiles à séparer. Et, à entendre parfois certains musiciens jouer, on a peine à imaginer que ce sont des sons qui sortent de leurs instruments… A ce moment-là, on ne parle plus de “bruit”, mais de “nuisances sonores”, eu égard à leur talent - “talent” d’Achille, bien entendu - car il est bien faible dans ce cas…

En tout état de cause, et pour mettre tout le monde d’accord, il est indispensable de confiner bruits et sons. A ce titre, les salles de spectacles se situent en première ligne, car ce qui est son à l’intérieur devient bruit s’il s’en échappe, tout comme des sonorités extérieures peuvent parasiter les performances acoustiques d’un concert. Le dossier “Acoustique des salles de spectacles”, en page 16, s’y consacre pleinement. Ceci, pour que le son des uns ne devienne pas le bruit des autres. Et ainsi, ne pas franchir le mur du “çon” !

Frédéric Gluzicki
Directeur de la rédaction